Critique – 16 août – Dmitry Korchak – Musique sacrée

Le Sion Festival | 15 août - 2 septembre 2018 |Valais

Répétitions

Critique – 16 août – Dmitry Korchak – Musique sacrée

Le concert d’inauguration du Festival a été donné à la cathédrale de Sion avec le Chœur d’Etat de la Philharmonie de la Région de Moscou qui a chanté a capella et accompagné le ténor Dmitry Korchak. La soirée commençait par une première partie de chants sacrés et une deuxième avec des airs russes profanes. La maîtrise de l’ensemble est incroyable, les voix sont très belles et remarquablement fusionnées. On sent un grand travail de fond et une discipline d’ensemble acquise dans une formation venue de loin. Il faut louer la préparation faite par chef Nikolay Azarov. Fait rare, le chœur compte trois voix de basses profondes qui se distinguent dans les passages doux de façon mystérieuse et qui sont très typiques dans la tradition russe. La puissance et l’étendue des nuances se répercutent dans la cathédrale de façon très prenante et le public a été conquis. Le soliste est issu de cette phalange et fait une très belle carrière à l’opéra. Sa voix est très chaleureuse et par moment d’une puissance peu commune sans qu’il ne la force jamais. Avec une belle musicalité, Dmitry Korchak a chanté de façon émouvante et a fait preuve d’une endurance peu commune.