East meets West

Le Sion Festival | 15 août - 2 septembre 2018 |Valais

East meets West - Claude Dussez

East meets West

Deux mondes se sont rencontrés vendredi soir au Théâtre de Valère. L’Occident s’est mélangé avec l’Orient quand le Pierrot Lunaire d’Arnold Schönberg s’est uni à la tradition du théâtre japonais, le théâtre Nô.

L’insolite était au rendez-vous au Théâtre de Valère. Le Sion Festival nous a, une fois de plus, offert un spectacle complet mêlant musique, poésie et théâtre. Les vingt-et-un poèmes du poète belge Albert Giraud, mis en musique par Arnold Schönberg en 1912, étaient interprétés selon les codes du théâtre Nô, théâtre japonais né vers le 13e siècle. Entre le Sprechgesang et les thèmes qu’il aborde – amour, sexe, religion, violence, etc. – et le zen des acteurs Nô, les contrastes étaient saisissants.

La métaphore lunaire, sacralisée dans la tradition Nô, s’est continuellement confrontée au caractère lunatique de Pierrot. La présentation en ouverture de soirée par M. Philippe Albèra a offert au public les clés essentielles à l’approche de cette pièce maitresse du répertoire contemporain. Les musiciens, acteurs et chanteurs Nô ont emporté le public dans une calme féérie, interrompue par l’instrumentalisation et le chant-parlé de la pièce contemporaine de Schönberg. Sans nul doute, le Théâtre de Valère, accueillait hier la découverte de cette édition du Sion Festival.

Notons également la présence lors de cette soirée de son excellence Junichi Ihara, ambassadeur du Japon aux Nations Unies ainsi que celle du Dr. Franz Patay, recteur du Musik und Kunst Privatuniversitat der Stadt Wien.