Pavel Vernikov rejoue sur un violon Guadanini!

Le Sion Festival du 19 août au 4 septembre 2016, en Valais

AVE_MARIA_CONCERT_SION_FESTIVAL16_VE19_CLAUDE_DUSSEZ_0763_BD

Pavel Vernikov rejoue sur un violon Guadanini!

Pavel Vernikov rejoue sur un violon Guadanini !

Le 8 décembre, Maestro Pavel Vernikov a subi le vol de son violon Guadanini. Deux mois plus tard, grâce à la générosité du chef d’orchestre Gilbert Varga, fils de Tibor Varga, le soliste international retrouve la scène avec un violon du même grand luthier italien. Un symbole fort, à l’heure où les institutions musicales sédunoises travaillent à leur regroupement.

Pavel Vernikov, violoniste de grand renom international, Professeur à la Haute Ecole de Musique (HEMU) et Directeur artistique du Sion Festival, s’est fait voler son instrument dans le train Genève-Aéroport – Sion. En gare de Genève, profitant d’une bousculade, un individu s’était emparé de son inestimable violon de 1747 « Contessa Crespi » du luthier Giovanni Battista Guadanini. Le vol de cet instrument sur lequel il jouait depuis une vingtaine d’années, a profondément affecté l’artiste. Ses papiers d’identité et quatre archets faisaient également partie du « butin ». Les recherches n’ont malheureusement rien donné à ce jour.

Mais, face positive du drame, ce vol a suscité un formidable élan de solidarité de musiciens du monde entier. Le plus admirable : avec une fantastique générosité, Gilbert Varga, fils du fondateur du festival, du concours et de l’académie Tibor Varga, a très rapidement et spontanément proposé de mettre à disposition de Pavel Vernikov, le magnifique Guadanini que lui avait donné son père. Grâce à cette générosité, Pavel Vernikov bénéficie de cet instrument construit par le même grand luthier italien, que celui volé. Ce superbe violon n’a plus été joué depuis 2003. Aussi, tant l’instrumentiste que l’instrument doivent « se faire » l’un à l’autre. Cela demande beaucoup de patience. Et Pavel Vernikov s’y consacre assidument.

Le mardi 7 février 2017, lors du concert à la Fondation Pierre Gianadda, avec le Trio Tchaïkovski, Pavel Vernikov, a retrouvé la scène et joué ce nouvel instrument. Avec ses collègues Alexander Chaushian et Konstantin Bogino, ils ont donné un magnifique et très émouvant concert.

Tibor Varga avait marqué Sion et le Valais d’une empreinte musicale passionnée et durable. Aujourd’hui, 13 ans après sa disparition, à l’heure où les institutions musicales qu’il avait crées travaillent à leur rapprochement administratif, le symbole est particulièrement émouvant. Pavel Vernikov manifeste une immense reconnaissance à Gilbert Varga pour  son geste si généreux. Il associe la fille de Tibor Varga, Suzanne Rybicky-Varga, à sa reconnaissance.

« Quel bonheur et aussi quelle responsabilité de perpétuer le lien fort entre Maître Tibor Varga et le Valais, en faisant rayonner cet héritage musical et revivre le Guadanini appartenant à son fils», déclare Pavel Vernikov. Dans cette belle tradition, il prépare pour la 5ème année consécutive, le programme exceptionnel de la prochaine édition du Sion Festival de l’été 2017.

Le Sion Festival se déroulera précisément du 16 août au 3 septembre 2017, principalement à la Ferme Asile, à Sion. Le programme sera présenté le jeudi 30 mars 2017. Pour le grand plaisir de ses admirateurs, Pavel Vernikov y fera vibrer les cordes de son nouveau violon.